Presse

Interview pour la Fragrance Foundation

Nez à nez avec Gérard Gatti, fondateur des parfums Geodora

Nez à nez avec Gérard Gatti, fondateur des parfums Geodora

Rencontre avec Gérard Gatti au domaine familial des Bergeries à Montauroux, près de Grasse, qui abrite le laboratoire de création et l’atelier de parfums GEODORA. Avec un nom qui signifie « cadeau de la terre », rien d’étonnant à ce que cette marque revendique l’ambition de « créer du beau et faire du bien ».

 

Gérard, vous êtes Lauréat 2021 du Réseau « Entreprendre Côte d’Azur » avec votre marque GEODORA, Parfumeur en Provence. Quel est votre parcours ?

Ma famille paternelle est grassoise et j’ai passé toute ma jeunesse dans un village à quelques kilomètres de Grasse. Depuis trente ans, je participe au développement de parfums aussi bien en fine fragrance qu’en personal care ou en toiletries. D’abord pour de grands clients internationaux, puis au sein de ma société Fragrances Concerto depuis plus de 20 ans.

 

Pourquoi avez-vous décidé de créer votre propre marque de parfums ?

GEODORA n’est pas une marque de plus, elle promeut un nouveau modèle de parfumerie. Notre mission est de « créer du beau et faire du bien », parce que créer des parfums, c’est raconter le vivant et s’adresser à l’intime.

 

La plupart des marques continuent d’adopter les codes « classiques » du luxe et enferment le parfum dans une cellophane, puis dans une boîte luxueuse et enfin dans des contenants sophistiqués, le tout promu par un story telling. Pourtant, le parfum se suffit à lui-même et peut faire l’économie de tous ces artifices. Chez GEODORA, nous sommes des amoureux du parfum autant que de la nature, et nous pensons que les consommateurs sont suffisamment matures pour apprécier une démarche sincère focalisée sur la qualité de nos parfums et sur la préservation de nos éco-systèmes.

 

Comment vos parfums sont-ils élaborés ?

Pour créer du beau, nous avons une démarche de qualité globale, de la conception du parfum à sa commercialisation. La priorité est donnée à notre palette, qui intègre les plus belles matières premières ; puis la maturation des concentrés sur un temps long ; ensuite, une macération dans l’alcool de plusieurs semaines ; et enfin un conditionnement dans nos emballages d’usine. Cela permet d’éviter certains additifs comme les colorants car nos flacons sont en aluminium opaque et préservent les parfums de la lumière. Ils sont fabriqués par Tournaire, une Entreprise du Patrimoine Vivant basée à Grasse depuis 1833. Nos parfums ne contiennent ainsi rien d’autre qu’un alcool végétal biologique et un pourcentage élevé de nos compositions. Et un grand nombre d’opérations de finition sont réalisées à la main dans nos ateliers de Montauroux.

 

Quels sont les engagements éco-responsables qui vous tiennent à cœur ?

En nous engageant aussi à faire du bien, nous voulons être la marque de haute parfumerie la plus éco-responsable du marché, et la première à proposer des emballages non seulement rechargeables, mais surtout reconditionnables.

 

Grâce à Stéphane Piquart et sa société Behave, entre autres, nous avons une politique de sourcing éthique concernant les huiles essentielles, encadrée par des ONG de terrain. Et à travers notre engagement au sein du collectif philanthropique 1% For The Planet, nous reversons 1% de notre chiffre d’affaires à des associations qui agissent pour la préservation de l’environnement.

 

Enfin, nous sommes fiers de proposer des produits 100% conçus et fabriqués en France avec des partenaires de premier ordre.

Le secteur évolue-t-il trop lentement sur ces sujets, à votre avis ?

On observe des évolutions, mais elles ne sont pas à la hauteur des enjeux. Chez GEODORA, nous avons développé le principe de « l’Écologie Rétributive » : tout client qui s’engage à nous retourner ses flacons de parfums vides dans le packaging pré-affranchi de sa nouvelle commande, bénéficie d’une réduction de 10% sur ses achats.

 

Nos emballages sont réduits au minimum, ils doivent remplir un double usage et être pérennes. Double usage pour les étiquettes de nos savons solides : réalisées en papier ensemencé de graines de fleurs sauvages et imprimées avec une encre végétale, elles produiront une jolie floraison si on les met en terre. Usage pérenne pour nos pochons en coton bio, fabriqués dans des ateliers éthiques et réutilisables. Sans parler de nos étiquettes Lavallière, faites dans le même papier que les touches à sentir, et qui peuvent devenir des diffuseurs nomades…

Avec un positionnement aussi éco-responsable, pourquoi ne pas avoir formulé des parfums 100% d’origine naturelle ?

J’ai été, avec Fragrances Concerto et mes partenaires

parmi les premiers à relancer les parfums 100% d’origine naturelle dès 2008. Les avantages du naturel sont nombreux pour les produits de toilette ou les cosmétiques, mais il existe aussi des limites, notamment pour les parfums. Les matières synthétiques nous rendent d’infinis services et sont parfaitement maîtrisées sur le plan de la sécurité des consommateurs. Pour nos parfums, il était indispensable d’allier la richesse de la nature avec la force et les nuances de la chimie de synthèse.

 

Nos huiles essentielles et produits de beauté sont tous 100% d’origine naturelle parce que l’attente n’est pas la même. Une huile essentielle, comme notre Gingembre bleu de Madagascar ou notre Mandarine de Calabre, apporte une fraîcheur et une vibrance qui créent une émotion forte, dans un savon liquide par exemple, sans parler de ses vertus en aromathérapie. Si le parfum se dissipe au bout de quelques minutes, ce n’est pas un problème, mais plutôt un bénéfice car il ne fait pas concurrence à votre parfum de peau.  

 

Ne craignez-vous pas d’avoir du mal à trouver votre place dans les parfumeries classiques ou dites de niche ?

Nous n’empruntons pas les mêmes canaux de diffusion. Je souhaite conserver la maîtrise de notre distribution, via notre site d’e-commerce, à l’atelier de Montauroux et prochainement au sein de l’espace Capsule de Cap 3000, à Saint-Laurent du Var.

 

GEODORA est une marque d’experts du parfum ; comme moi, mon équipe est issue des maisons de compositions. Nous allons prochainement innover en choisissant des lieux d’exception, qui ont une âme, animés par des gens passionnés. Ou des évènements choisis en rapport avec nos valeurs, pour faire de GEODORA une marque nomade et agile.

 

Un autre point sur lequel nous nous différencions des autres marques premiums est notre positionnement prix. Nous avons fait le choix de tout fabriquer en France et de nous fournir en matières premières naturelles éthiques ou biologiques. De ce fait, chacun de nos ingrédients coûte plus cher que son équivalent classique. Mais nous avons réduit nos coûts en économisant sur les emballages secondaires et tertiaires, les additifs et le budget communication, en misant sur des partenariats de qualité, et en maîtrisant nos canaux de distribution. Au total, nous avons atteint notre objectif qui est d’offrir des parfums d’exception au prix le plus juste.

 

Lorsqu’on est porté par des convictions profondes et que l’on propose des produits français d’une qualité irréprochable, responsables et au juste prix, on a de quoi séduire un grand nombre de clients. Je suis certain que d’autres acteurs emprunteront cette voie d’une belle parfumerie responsable et recentrée sur le parfum, car l’avenir lui appartient.

 

Les Eaux Vives, Les Eaux Libres, Les Eaux Intenses au prix de 45 € les 30 ml / 75 € les 60 ml / 125 € les 120ml

 

https://www.fragrancefoundation.fr/2021/10/nez-a-nez-avec-gerard-gatti-fondateur-des-parfums-geodora/